Améliorer le référencement naturel avec ces techniques SEO. Optimisez votre site web sur Google et autres moteurs de recherche.

Optimiser son référencement naturel sur Google

 

Ce billet offre quelques idées pour améliorer le référencement naturel notamment de votre vitrine sur Google.

Notez que ces pratiques sont toutes testées et validées.

 

Le mini guide d’olivier duffez  contient principalement des tactiques efficaces que nous reprenons ici :

 

Le SEO coté du code

 

1- Suppression de tout duplicate content lié au sous-domaine www ! 

Si votre site est accessible aussi bien avec que sans « www », vous avez sans doute des problèmes de contenus dupliqués. Identifiez l’URL complète officielle et redirigez la mauvaise vers la bonne, définitivement.

 

2- Référez vos images en attribut ALT

Faites un inventaire de toutes les images incluses sur votre site puis repérez celles qui sont bloquées au crawl de Google, celles qui sont cassées (404 et autres), celles qui sont en « noindex ». Vérifiez bien entendu que chaque image possède un attribut ALT (bien rempli sauf pour les images décoratives). 

 

3- Redirigez vos anciennes URL référencées (et évitez les 404). 

Nous l’oublions assez souvent, mais i c’est le cas, c’est dommage car l’apport de popularité (« jus ») est perdu.

Pensez vite à faire mettre à jour le lien sur le site ou article référent en contactant l’éditeur.

 

Au cas échéant, pensez à une faire une redirection 301 par vous-même, vers la page qui correspond le mieux.

 

4- Pensez aux liens morts (les 404) ! 

Jamais a grand jamais un de vos liens ne devra pointer vers une page en erreur (inaccessible, code 404).

Utilisez un outil comme Xenu pour identifier ces liens cassés. 

Retirez vos produits/articles/annonces périmés ! Un site, ça vit : c’est normal que des pages disparaissent. Mais il faut gérer ça comme il faut, avec les bons codes http

 

Le SEO : contenu et UX

 

5- Créez un index de sitemaps ! 

Ceci n’aidera pas à progresser en position, mais facilitera l’analyse du référencement. 

 

6- Vérifiez l’URL votre page d’accueil :

 

Attention , si elle est constituée comme suit :   votresite.com/index.php ou votresite.com/index.html ou autre chose que votresite.com/, cela génère bêtement du contenu dupliqué. En gros, vous diluez vos efforts ! Dans ce cas, modifiez tous vos liens internes pour qu’ils pointent au bon endroit.

 

7- Portez un regard sur la vitesse de chargement de votre site ! 

Ultra important de nos jours, que ce soit sur ordinateur, sur tablette ou sur mobile, les internautes veulent des pages qui s’affichent vite surtout lorsqu’ils naviguent en 4G.

 

8- Passez à HTTPS !

Même si dans pas mal de cas ça ne semble pas nécessaire, un jour ou l’autre vous verrez qu’il vous faudra une migrations vers HTTPS qui a une belle incidence sur votre référencement, surtout qu’il rassure vos visiteurs (à cause des navigateurs affichant des messages alarmants pour les sites HTTP).

9- Assurez-vous d’avoir un site compatible mobile !

Avec l’arrivée de l’index mobile de Google, c’est totalement indispensable responsive design. La raison supplémentaire porte surtout sur les navigations mobiles dépassant les 88% en Afrique.

10- Vérifiez que Google peut accéder à vos images, CSS, JS !

Si vous bloquez leur accès via le fichier robots.txt,

Googlebot ne peut pas se « faire une idée » si vous ne l’aidez pas.

La conséquence peut aller sur un jugement à tort laissant penser que vos pages ne sont pas compatibles mobile.

 

11- Surveillez votre serveur : il doit retourner un code 404 pour les pages introuvables ! 

C’est la valeur standard pour ce cas, il ne faut surtout pas rediriger les pages introuvables vers la page d’accueil. Testez une URL inexistante et vérifiez que le code retourné est 404 (pas 200, 301 ou autre).
il vous suffira pour ce faire de rajouter ou supprimer un chiffre ou une lettre quelconque à l’url.

Si vous avez migré votre site de HTTP à HTTPS, vérifiez vos redirections ! 

Toute ancienne URL en HTTP doit être redirigée (en une seule étape) vers son équivalent en HTTPS.

 

SEO coté redaction

 

12- Evitez les doublons en balise title ! 

La cause peut être aussi bien technique (un contenu se trouve accessible à plusieurs URL) ou rédactionnelle.
Dans tous les cas, vous devez corriger le problème de suite.

 

13- Netlinking is bae !

Faites des liens sur votre page d’accueil vers les pages stratégiques du moment ! C’est particulièrement utile pour les ecommercants  sur lesquels il faut mettre en avant les produits phares. Faire un lien depuis l’accueil vers une page interne lui offrira un « coup de boost » SEO.

 

14- Retravaillez vos balises title ! 

La recette à appliquer la suivante : un peu de mots-clés, un peu de mots convaincants pour inciter au clic, un peu de marque (si elle est courte et connue), le tout en 65 caractères.

Voilà sans doute le meilleur ratio « temps passé » / « gain en SEO ».

 

15- Vérifiez toutes vos descriptions !

La meta description est là pour compléter la balise titre dans les moteurs de recherche. Elle doit du coup contenir des expressions-clés, ainsi que des arguments qui incitent l’internaute à cliquer, sans oublier la mise en avant de votre nom ou marque.

Warning : Avoir une meta description trop courte, absente ou identique sur toutes vos pages est une grosse erreur SEO.

 

16- Rédigez un texte de description sur chaque page d’article (pour les e-commercants surtout ) !

Sous le titre en H1 et avant la liste des produits, rédigez une description de la catégorie, sous forme de 1 ou 2 paragraphes. Attention à produire un texte agréable à lire, l’objectif n’est pas seulement la rédaction SEO, c’est aussi l’accueil de l’internaute. Le but est qu’on comprenne mieux le contenu de la catégorie.

17- Sémantique : pensez à varier les mots-clés !

Tout le monde ne réflechit pas comme vous, plutôt que de ne penser qu’à un seul mot-clé par page (très mauvaise idée), élargissez à plein d’autres expressions qui répondent à la même intention de l’internaute. On appelle ça travailler la longue traîne.

 

18- Structurez vos pages avec des bons titres !

Les balises H1-H6 sont faites pour ça : aider le moteur de recherche à comprendre la logique de votre url, et de votre mea description afin de confirmer le contenu de la page.

 

19- Faites la chasse au contenu trop faible !

Généralement il s’agit de pages avec très peu de valeur ajoutée. Repérez-les, mettez les contenus à jour, complétez-les, ajoutez des images ou vidéos… Ces pages génèreront à nouveau des visites (et la qualité de votre site progressera).

 

20- Identifiez qui parle de votre site sans faire de lien !

On appelle ça une mention, c’est-à-dire que le nom du site (ou son adresse) est indiqué dans une page mais sans lien (balise <a href>).

 

21- Copiez les bonnes idées netlinking de vos concurrents !

Etudiez les backlinks de vos concurrents (avec LinkodyMajesticAhrefs ou d’autres outils) pour repérer les meilleurs. Ensuite, soit vous pouvez vous aussi avoir un lien depuis les mêmes sites, soit vous vous inspirez des idées.

 

22- Faites-vous inviter pour écrire un article sur un site !

On appelle ça du guest blogging. Le principe est de fournir un article (de super qualité) à un site qui va le publier, vous autorisant généralement à inclure au moins 1 lien vers votre site. Bienvenue les backlinks.

 

23- Inscrivez votre entreprise sur les annuaires et les cvthèque !

Profitez donc de la notoriété de ces sites institutionnels, vous avez une bonne chance d’être accepté (si votre demande est légitime bien entendu).

Des backlinks de qualité et gratuits.

 

24- Surfez sur les erreurs de vos concurrents.

Identifiez les liens pointant vers des erreurs 404 de vos concurrents et proposez votre contenu en remplacement ! Pour cela, analysez les backlinks de vos concurrents (avec LinkodyMajesticAhrefs ou d’autres outils) qui aboutissent à une erreur 404.
Ensuite, assurez-vous d’avoir une page d’excellente qualité qui correspond à la ressource manquante. Enfin, contactez les sites faisant ces liens et proposez qu’ils modifient le lien cassé pour pointer vers votre site.

25- Arrêtez d’être avare en liens sortants externes !

Même s’il n’est pas garanti que l’impact SEO soit direct, c’est une bonne chose de faire des liens vers d’autres de qualité sur le même sujet que celui de votre page. C’est une façon de mieux faire comprendre à Google de quoi parle votre page. C’est aussi un moyen de montrer que vous êtes un hub qui a sélectionné d’autres pages intéressantes sur le sujet. En plus, vous vous ferez des amis qui un jour ou l’autre vous feront un lien !

26- Publiez des offres d’emploi et faites-les connaître !

Si vous prévoyez de recruter, publiez les offres sur une seule page dont l’URL ne changera jamais, et faites-le connaître partout où vous pouvez. Pensez aux sites spécialisés, ainsi qu’aux sites locaux ou dans votre thématique. Il est fort probable qu’ils ajoutent un lien vers la page d’accueil de votre rubrique « offres d’emploi ».
plus de clics , plus de visiteurs, plus de confiance pour les moteurs de recherche! ! !

27- Repérez vos pages zombies !

Si vous avez des articles qui n’ont pas généré la moindre visite en référencement naturel sur les 6 derniers mois… alors il est temps de vous en occuper.
Ces pages inactives ne vous serviront à rien si elles ne sont pas retravaillées.

 

28- Accélérez vraiment votre site !

Pour savoir ce qui ralentit trop vos pages, on vous a-offre une audit gratuit sur  audit.adafri.com

 

29- Réduisez ensuite le poids de vos images !

C’est possible en 1 clic avec plusieurs outils, par exemple ImageRecycle. Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas ! 

 

30- N’oubliez pas la Google Search Console !

Cette interface entre Google est incontournable. Si vous ne l’avez pas encore fait, inscrivez vite votre entreprise.

 

31- Vérifiez que vous n’avez aucune pénalité Google !

C’est peu probable car vous seriez déjà au courant, mais si vous n’allez jamais dans votre compte Search Console, ça peut arriver. A la différence d’une « pénalité algorithmique », Google prévient en cas de « pénalité manuelle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.